Klein Von Heidemer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Klein Von Heidemer

Message par Invité le Mer 12 Aoû - 4:48



Klein. Von Heidemer
Nom
Prénom
Sexe
Âge

Statut
Magie

Rang
Origine
Avatar
Von Heidemer
Klein
Masculin
Vingt-cinq ans

Employé
Temps

Psychologue
Allemagne
Lawrence Kraft (Spice and wolf)

Caractère

Qui suis' je ? Une question dont j'aimerais connaître la réponse. Malheureusement pour vous et pour moi, je ne pourrais vous donner qu'une réponse approximatif.  Voyez-vous, je pourrais vous dire que je suis souriant, plein d'espoir et amical ; Mais cela ne semble pas être en accord avec l'avis des rares personnes que j'ai côtoyé depuis l'incident. Pour pouvoir vous répondre il me faudrait l'avis d'un tiers, car oui : "Être, c'est être perçu." Penchons nous donc vers mon vieil oncle, qu'a t-il à nous dire sur moi ?

-"Klein mon neveu, a toujours été quelqu'un de calme, quelqu'un qui n'aimait pas tellement discuter. Je me souviens de chaque soirée de nouvel an ou nous nous retrouvions en-"

Bon, avançons un peu. Mon oncle perd souvent le sens d'une discussion lorsqu'il part dans ses élucubrations illusoires.

-"Ou en étais' je ? Ah oui, le petit Klein. Toujours enfermé dans sa chambre, dans ses bouquins compliqués. Honnêtement, qui âgé de douze ans lit -Mitteilung eines der psychoanalytischen Theorie widersprechenden Falles von Paranoia- ? Je vous le demande ! Il m'a fait longtemps peur, j'ai pressenti qu'il allait s'écarter du chemin de Dieu ! La seule personne avec qui il avait des discussion et à qui il montrait son sourire était sa jeune sœur Béatrice. Autrement vous pouviez toujours prier pour qu'il ait une autre discussion que les modalités ponctuelles telles que "Bonjour" ou encore "Au revoir". Mais tout ça encore, c'était pas tellement affligeant, on se rassurait en se disant qu'il était juste timide ou réservé ou bien encore qu'il était vraiment surdoué peu importe, toutes les excuses étaient bonnes. Je pense qu'il n'était pas très attachés aux vivants hormis sa sœur. Lors de la mort de ses deux parents il ne lâcha pas une larme, au contraire il avait un sourire léger sur le visage. Du haut de ses vingt-deux ans il allait pouvoir récupérer la garde de sa jeune sœur de quatorze ans. Les deux étaient très proches mine de rien mais sa sœur était tout de même bien plus ouvertes aux discussions que lui. Et c'est dès lors ou il s'est occupé de sa sœur en tant que tuteur. J'ai pu le recroiser et j'ai pris une claque. Il m'a salué et m'a donné de ses nouvelles. Il souriait, riait... Il était devenu un homme de la société, il avait un travail, des amis et une vie sociale non-nulle. Un homme dès plus normal en soit.

Voilà... Vous savez désormais qui je suis...
...
Bon d'accord... L'histoire continue.

"Puis il y a eu l'accident... Depuis Klein essaya de s'ôter la vie à deux reprises, il perdit le goût de vivre. Il quitta son travail et coupa tout lien avec quiconque. Je le croisais parfois dans la rue, errant sans but, le regard vide. Il redevint ce qu'il était jadis, mais en pire. Un homme de vingt-cinq ans qui n'avait aucun contact humain, aucun but, aucune once de vie. Il est devenu telle une machine qui fait chaque jour le même trajet. Il sort de chez lui, va chez le marchand de fleur pour ensuite se recueillir sur la tombe de sa sœur jusqu'à la nuit tombée. Pauvre type..."

Cela vous suffit-il ? Je suis un pauvre type, un gars démotivé, un déchet n'ayant aucune envie de vivre ou de tisser des liens...

Magie

La magie... Si j'avais su qu'un jour je serais capable de quelque chose comme ça... Je serais clair sur le sujet, pour moi la magie est une malédiction et non un don. Je n'ai jamais demandé à avoir ce pouvoir et si il existait un moyen je m'en affranchirais sans réfléchir. De quoi suis' je capable donc ? Quoique, ce n'est pas vraiment une capacité en ce qui me concerne mais plutôt une obligation. D'après ce qui me fût écrit dans cette "lettre" ce "don" s'apparente au temps. Depuis l'accident, mon corps reste figé à ce point temporel. Donc oui, je ne vieillis pas... Mais c'est le second effet que je n'apprécie pas et qui faillit me rendre fou. Lorsque mon corps se retrouve altéré, donc par une blessure ou une maladie, il va se régénérer tout seul. Bien que dans les faits, ce n'est pas de la régénération je vous l'accorde. Mon corps ne fait que remonter le temps pour lui même sans altérer quoi que ce soit autour. Imaginons que je me tire une balle dans la tête. (Ce n'est pas vraiment de l'imagination, j'ai essayé et c'était douloureux.) Je vais donc "mourir" pendant quelques temps. Or, ma malédiction se déclenche sans que je ne lui demande rien. La balle va sortir lentement de mon crane et mes tissus organiques vont se "recoller" entre eux tels qu'ils l'étaient avant l'arrivé de la balle. Je reste inconscient durant l'opération si elle était mortelle pour moi. Selon l'importance de la blessure cela peut prendre plus ou moins de temps évidemment et cela peut aller jusqu'à durer quelques jours voir mois si jamais je venais à être vraiment découpé de toute pièces... Et pour une raison que j'ignore mon corps ne fait pas cela de jour, il attendra toujours la nuit tombée. Donc oui, je suis pour ainsi dire immortel. Le problème, c'est que j'en suis a ma troisième tentative de suicide sans succès. Je ne veux plus être rattaché à ce monde... Et cette malédiction m'y ramène continuellement... Un monde sans ma sœur n'a pas d’intérêt à mes yeux...
Histoire

Ma vie, mon oeuvre... Vous devez déjà en savoir un peu sur moi arrivé à ce stade. J'aimerais m'arrête ici mais je vais devoir continuer pour ne pas avoir de problèmes...
Donc, je me nomme Klein Von Heidemer. Riche héritier de la famille Von Heidemer en Allemagne qui s'occupe de futilités politiques. Je ne me suis jamais intéressé à tout cela, des menteurs qui se battent pour quelques voix... Tout ça uniquement pour le pouvoir...
Bien que mon père voyait en déjà en moi un futur membre honorable de la famille, je n'ai jamais vraiment suivi la voie qu'il m'obligeait à prendre. Mes parents n'étaient jamais à la maison et j'étais pour ainsi dire "gâté". J'avais vraiment tout ce que je voulais, vivre dans le luxe était mon quotidien. Étrangement, je n'étais pas attiré par la renommé, l'argent ou même le pouvoir... Je voulais... Comprendre. Comprendre pourquoi nous agissions ainsi, pourquoi nos points de vue sur la moral ou l'éthique divergeaient grandement selon la personne... En définitif, je voulais comprendre les autres. Il s'agit là sans doute d'une faiblesse mais... J'ai peur des vivants. Ils sont tous si riches en émotions qu'elles soient considérées comme bonnes ou mauvaises. Les humains me fascinaient au moins autant qu'ils m'effrayaient. C'est pour cela que dans ma famille très carré et religieuse, je commença à me passionner d’œuvres de philosophie, de sociologie et de psychologie.
Âgé de mes huit ans, une petite sœur dénommée Béatrice est née. Pour une raison que j'ignore toujours, il s'agit là de la seule personne pour qui j'ai eu de l'affection. Elle était ma petite sœur, innocente, pure... Je ne voulais pas la voir aussi triste que moi et je me suis donc juré que j'allais faire de chacun de ses jours une idylle dont elle pourrait se remémorer toute sa vie. Oui, je suis étrange... Mais il fallait me comprendre, c'était la seule personne qui allait rester à la maison avec moi durant les temps extrêmement longs ou mes parents partaient en affaire. Une fois qu'elle avait un peu mûrie, nous avons commencé à jouer ensemble chaque jours et à partager nos secrets, nos pensées, nos joies, nos peines... Nous jouions souvent à notre jeu favori : Les magiciens de l'Yggdrasil. J'étais un flambant magicien de feu et elle était ma partenaire à tout épreuve la magicienne de glace... Si seulement nos jeux avaient été vrais...
Le temps passa... Et je quitta le domicile familial lors de mes dix-huit ans avec interdiction d'y remettre les pieds. La loi obligea tout de même mon père à m'envoyer de l'argent dès lors que je continuais mes études et grâce aux merveilles de la technologie, je n'eus aucun mal à garder le contact avec jeune sœur alors âgée de dix ans. Ma vie resta calme dans mon petit appartement avec mes études de psychologie. La journée j'étudiais tandis que le soir je jouais avec ma sœur via l'internet.
Le temps passa calmement... Jusqu'à mes vingt-deux ans ou je reçus un appel. J'apprenais que mes géniteurs étaient morts lors d'un accident avec leur vol vers l'Angleterre. La seule chose à laquelle je pensa fût : "Et ma sœur Béatrice ? Puis' je en avoir la garde ? Je suis majeur après tout."
Tous les papiers administratifs furent remplis rapidement. Une grande partie de la fortune me revint ainsi que la garde de ma sœur. Je fus un bien meilleur tuteur que mes parents ne l'aient jamais été et ces trois années furent les plus belles de toute mon existence...
Puis ce jour arriva... L'enfer sur Terre...
Je venais de finir complètement mes études après cinq longues années de grandes écoles. Ma sœur, âgée alors de dix-sept ans était encore au lycée. J'étais pour elle son "grand frère adoré" et je dois dire que je méritais ce surnom affectueux...
C'était lors de mon tout premier jour de travail. J'ai reçu un appel, un appel de l’hôpital... Béatrice venait d'avoir un accident avec son scooter. Je me suis empressé de me rendre là-bas. Je pense que je n'ai jamais conduit aussi vite ma vielle Mercedes.
Lorsque je l'ai retrouvé, elle avait perdue l'usage de ses jambes. Elle me regardait attristée... Ce fût ma première erreur, lui acheter ce dangereux scooter... Je m'en suis voulu longtemps...
Heureusement, la vie continua. Elle n'avait plus de jambes alors je devais redoubler d'effort pour la voir sourire de nouveau... Quelques jours plus tard, l’hôpital me contacta de nouveau. Ils disaient avoir trouvé une toute nouvelle solution qui permettrait surement à ma tendre sœur de retrouver l'usage de ses jambes. Toutefois ce n'était pas donné. Je ne pris pas le temps de réfléchir et bien que l'héritage de la famille commençait à s'épuiser j'ai payé pour l'opération. Nous aurions du mal avec l'argent dans les mois qui suivront mais je me disais que j'allais m'en sortir et puis... Le bien de ma sœur passait avant tout.
Le jour funeste, nous nous sommes rendus à l’hôpital. J'étais confiant, je lui ais dit qu'on se reverrait à son réveil, que nous irions acheter une glace avant de partir courir tous les deux dans le parc non loin d'ici. Elle m'a sourie puis elle m'a répondu que j'étais vraiment quelqu'un de bien. Je sentis une chaleur apaisante se propager dans mon cœur. Je lui ébouriffa les cheveux puis je me suis rendu en salle d'attente. J'étais prêt à attendre des jours entier si il le fallait !
Malheureusement, je n'ai pas eu longtemps à attendre. Au bout de quelques heures, un médecin est venu me prendre à part. Il m'expliqua que l'opération avait eu un problème...
Le monde s’effondra autour de moi. Il ne resta rien... Rien du tout... J'étais seul dans le noir...

Je ne me souviens plus très bien de ce que j'ai fais par la suite. Mon esprit était flou, vague, sans pensées. C'est un soir froid que j'ai décidé de passer à l'acte. Je suis monté sur un toit, me suis approché du rebord alors que mes souvenirs d'elle ne faisaient qu'affluer en tout sens dans ma tête, je voulais hurler, leurs dire de s'en aller loin de moi pour toujours ! Mais je n'en fis rien. J'ai regardé le sol... Ce sera rapide et sans douleur... Puis j'ai fais un pas en avant. La chute me paraissait si lente... Je n'avais plus aucune raison de rester ici désormais...
Finalement l'impact survint de manière effroyablement douloureuse. Je souffrais le martyr mais je sentais que je n'étais pas mort. Je ne pouvais ni ouvrir les yeux, ni bouger le moindre membre. Je ne pouvais que crier intérieurement pour contenir la douleur. Ce cauchemar dura une bonne heure et je pus ré-ouvrir les yeux. J'étais sur le pavé sans une égratignure. J'ai tout d'abord pensé que j'étais devenu fou !
Je retenta ma chance un peu plus tard, en plein jour. Quelque chose de plus simple. Une balle entre les deux yeux. Je me suis réveillé de nouveau et cette fois-ci dans une morgue. La peur me prenait... J'ai attrapé un couteau et me suis taillé les veines non sans douleur... Je les voyais devant mes yeux ébahis se refermer...

Le temps passa de nouveau. Je me suis plongé dans les jeux de hasards, l'alcool et la cigarette. Je ne récolta évidemment que de lourdes dettes... J'avais désormais trente ans, mais mon corps en paraissait toujours vingt-cinq. Je ne pouvais même pas me couper les cheveux sans qu'ils ne reprennent leurs apparences. Je devais rester le même que lors de la mort de ma sœur. Peut-être était-ce ma punition divine pour avoir causé sa mort ? Je ne comprenais rien... Puis j'ai reçu cette étrange lettre. Il était expliquer à l’intérieur qu'une personne savait plus ou moins tout de moi et de cette particularité qui m’empêchait de quitter ce monde. Cette personne était au courant pour mes dettes et me proposa de recommencer ma vie à l’académie Demios en tant que psychologue scolaire. Il me suffisait d'utiliser ce ticket magique et mes soucis s'envoleront... Au point ou j'en étais... Je suis sorti du bar à moitié ivre et je suis parti sans même savoir ce qui allait m'attendre

Complément

Mettons nous au clair tout de suite. Je ne suis pas un combattant, je ne serais même pas capable de savoir tenir un couteau correctement. Je suis juste un pathétique psy qui a été choisi pour ce boulot. Je n'ai ni trait physique ou mental particulier. Je suis un simple homme, pas plus intelligent qu'un autre, pas plus fort qu'un tiers.







Derrière l'écran

Un pseudo ? Utilisons Lofa.
Un âge ? Dix-neuf ans.
Une fille ou un garçon ? Un garçon.
Comment avez vous connu le forum ? Google qui m'a redirigé vers un site qui classait des forums RP et la description m'a interpellé, j'ai donc voulu jeter un coup d’œil. Et finalement je n'ai pas voulu partir.
Des suggestions ? Eh bien... Pas pour le moment mais si d'aventure il m'en venait je vous en ferait part.
Un avis sur le design ? Sobre ; Sympa ; Amical. Il me plait.
Codes du règlement ? Tay' les a validés :)
Autre chose ? Je pourrais dire "J'espère que nous allons bien nous entendre." Mais normalement je n'ai pas à espérer, de ce que j'en ai vu vous êtes sympas.


Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Klein Von Heidemer

Message par Sadeth Mia le Mer 12 Aoû - 8:45

Bienvenue !! J'aime beaucoup ton pouvoir !

_________________
Sadeth Mia
avatar


Argent : 4250
Âge du personnage : 14
Puissance :
140 / 500140 / 500

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs du Personnage:
Statut: Etudiante (Feu)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Klein Von Heidemer

Message par Doan Clain le Mer 12 Aoû - 11:56

Sadounette, regarde! Un mec psychologie comme toi! 8D
bienvenu, colegue mâle!
Je ne sais pas si le fait que tu sois "immortel " te sera accordé; j'ai été moi même obligé de bidouiller mon pouvoir pour être accepté. ..'.'

_________________
[en confection]
Doan Clain
avatar


Argent : 4250
Âge du personnage : 10
Puissance :
100 / 500100 / 500

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs du Personnage:
Statut: Etudiant (Temps)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Klein Von Heidemer

Message par Luna Heartfilde le Mer 12 Aoû - 12:58

Bienvenue, j'espère que tu vas bien t'amuser ici. :3

_________________

je parle en #0000ff
Luna Heartfilde
avatar


Argent : 4750
Âge du personnage : 17
Puissance :
170 / 500170 / 500

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs du Personnage:
Statut: Etudiante (Glace)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Klein Von Heidemer

Message par Invité le Mer 12 Aoû - 14:10

Merci pour votre accueil. Razz
Quant à mon pouvoir, je ne peux qu’espérer qu'il sera accepté. Mais si il est refusé je m'y tiendrais et trouverais autre chose.
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Klein Von Heidemer

Message par Hanako Ayu le Mer 12 Aoû - 18:02

Bienvenue! (Oui je suis en retard, et? ;-;)

_________________
Hanako Ayu
avatar


Argent : 5751
Âge du personnage : 14
Puissance :
140 / 500140 / 500
Localisation : Au chalet pour le travail

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs du Personnage:
Statut: Etudiante (Eau)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Klein Von Heidemer

Message par Maître du Jeu le Mer 12 Aoû - 21:09

Coucou, bienvenue dans un premier temps.

Ensuite, je n'ai presque rien à redire à part pour ton pouvoir. Je ne t'en veux pas, le temps est un des pouvoir les plus compliqué à cerner et à brider...

Je n'ai rien contre le pouvoir de l'immortalité bien que, pour moi, si ton personnage est découpé en morceau, il est mort, et donc, le don étant lié à ton corps, il meurt avec toi. Donc, si tu es blessé, tu peux te guérir en remontant le temps, etc... Je n'ai rien contre...

Mais si jamais tu reçois une balle dans la tête, ton personnage meurt, donc, ton pouvoir s'éteint par la même occasion. Une blessure mortelle, ça peut passer, mais tu ne pourras pas la guérir seul, soyons réaliste, si je peux me le permettre XD

Donc, voilà. Je demande juste à ce que tu réduise ton pouvoir pour qu'il reste quand même pas trop puissant (donc que si tu es blessé mortellement, tu puisses survivre, mais que ta vie soit quand même en danger, que si tu as une blessure entrainant une mort sur une personne ne possédant pas ton pouvoir, que tu en sois vulnérable et donc, que tu meurs. Par contre, j'accepte que tu ne puisses pas vieillir bien que, normalement, c'est juste que ton corps vieilli trèèèèèèès lentement XD)

Voilà voilà, c'est tout, dis-moi quand tu as fini et n'hésite pas si tu as des questions x)
Maître du Jeu
avatar


Admin
Argent : 2873
Puissance :
500 / 500500 / 500

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs du Personnage:
Statut:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Klein Von Heidemer

Message par Amako Tanaka le Jeu 13 Aoû - 2:07

Bienvenue ! ^^ Je suis peut-être un peu en retard, t'es sur le point de te faire valider x) Bref, ton perso me plais bien, j'espère qu'on pourra rp ensemble un de ces quatre :)

_________________

Je parle en 6699ff et je pense en 6600ff
Amako Tanaka
avatar


Argent : 3750
Âge du personnage : 18
Puissance :
180 / 500180 / 500

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs du Personnage:
Statut: Etudiante (Eau)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Klein Von Heidemer

Message par Zachary Euka le Ven 14 Aoû - 14:00

Bien le bonjours *retire son chapeau inexistant*
Oh! Petit avertissement, les gens ici paraissent sympa, mais en fait ils sont tous fou fait gaffe ohohoh *s'enfuit*

_________________

“Certaines personnes disent que je suis atroce, mais ce n’est pas vrai. J’ai le coeur d’un jeune garçon... dans un bocal sur mon bureau !”

J'parle en #778899 si ça aide. Mes Rela Mes RP Compte Courrier Portable
Zachary Euka
avatar


Argent : 4350
Âge du personnage : 26
Puissance :
270 / 500270 / 500
Localisation : Partout je vous dit

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs du Personnage:
Statut: Concierge

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Klein Von Heidemer

Message par Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum